14/10/2010

Les Zunis

Les Zunis

 

Les Indiens zuñi sont l'une des tribus qui occupaient autrefois le Nouveau-Mexique et l’Arizona. Ils vivent aujourd'hui sur une réserve indienne, Zuni Indian Reservation, 56 km au sud de Gallup (Nouveau-Mexique) sur leurs terres ancestrales.

On dit que les Indiens zuni proviennent d'un peuple qui vivait au même endroit il y a plus de 1000 ans, avant la venue des Européens. Ce peuple, les Anasazi, était une grande société qui détenait de larges territoires et de nombreuses richesses, et rassemblait des civilisations et des cultures distinctes. Les Zuñi seraient les descendants directs des Anasazi.

Les Indiens zuñi réussissent à rester peu influencés par l'extérieur. Ils revendiquent depuis toujours le même territoire, sur lequel ils vivent depuis très longtemps. Ce territoire est à peu près de la taille de l'État de Rhode Island.

Ils vivent principalement dans le pueblo Zuñi au Nouveau-Mexique. Quant à ceux qui vivent hors de la ville, sur l'ensemble du territoire, ils sont peu nombreux et sont éloignés les uns des autres. Ils savent se protéger en ne prenant pas parti aux problèmes qui ne les concernaient pas. Grâce à cette neutralité dans les guerres et les conflits, ils restent autonomes et résistent aux changements qui s'opérent autour d'eux.

Háwikuh est le premier pueblo Zuñi découvert par les conquistadores en 1539. Sur leur territoire se trouve de nombreux vestiges de pueblos datant d'il y a 600 ou 700 ans.

L'existence des Espagnols ne désarçonne guère les Zunis, déroutés toutefois par leur comportement. Chez les Zunis, dont les textes fondateurs sont aussi minutieusement annotés que la Bible, l'humanité toute entière descendrait d'une petit groupe apparu dans un monde souterrain, une sorte d'univers matriciel confiné et sombre. S'apitoyant sur le sort de ces âmes égarées, le Soleil leur donnerait du maïs pour se sustenter avant de les disséminer un peu partout sur la terre. Dans de telles conditions, la rencontre avec les Espagnols fait figure à leus yeux de retrouvailles de cousins longtemps perdus de vue.

Les Zuñi, tout comme dans le passé, sont profondément religieux. Leur religion n'est pas celle des autres tribus : ils pensent que leurs dieux résident dans les lacs du Nouveau-Mexique et de l'Arizona.

Les chefs et les chamans durant les fêtes religieuses, exécutent deux types différents de cérémonies. Pendant que les chefs, masqués, font des représentations accompagnées de musiques et de danses, les chamanes prient les dieux pour une terre fertile et des pluies abondantes. Les chamanes jouent un rôle important dans la communauté. Ils sont consultés pour des conseils, mais aussi pour des guérisons. Il existe différents niveaux de savoir-faire entre les chamanes, le but étant d'être au plus haut niveau afin de participer à tous les aspects de la vie de la tribu.

S'il n'est pas rare de trouver la religion en bonne place dans les tribus indiennes, ça l'est beaucoup plus de voir les femmes jouer un rôle important. Elles sont considérées comme la vie de la tribu. Les hommes chassent, construisent, pourvoient aux besoins de première nécessité, mais le tout appartient aux femmes. Ce sont elles qui commercent et qui s'occupent des finances.

Les Indiens zuñi forment une tribu mystérieuse. Leur culture, leur langue et leur ville sont isolées. Mais ils font partie des tribus chanceuses qui ont su résister à la fois aux immigrants européens, à la guerre américano-mexicaine et aux durs traitements qu'ils ont endurés.

Plusieurs anthropologues établissent un lien entre les Indiens Zuni et les autres tribus pueblos dispersées dans toute la région du Sud-Ouest (du continent américain). En tout cas, ils sont aujourd'hui uniques car leur langue n'est parlée que par eux et ne ressemble pas aux langues des tribus voisines.

Les Zuni, tout comme dans le passé, sont profondément religieux. Leur religion n'est pas celle des autres tribus : ils pensent que leurs dieux résident dans les lacs du Nouveau-Mexique et de l'Arizona. Les chefs et les chamanes durant les fêtes religieuses, exécutent deux types différents de cérémonies. Pendant que les chefs, masqués, font des représentations accompagnées de musiques et de danses, les chamanes prient les dieux pour une terre fertile et des pluies abondantes.

Les chamanes jouent un rôle important dans la communauté. Ils sont consultés pour des conseils, mais aussi pour des guérisons. Il existe différents niveaux de savoir-faire entre les chamanes, le but étant d'être au plus au niveau afin de participer à tous les aspects de la vie de la tribu. S'il n'est pas rare de trouver la religion en bonne place dans les tribus indiennes, ça l'est beaucoup plus de voir les femmes jouer un rôle important. Elles sont considérées comme la vie de la tribu. Les hommes chassent, construisent, pourvoient aux besoins de première nécéssité, mais le tout appartient aux femmes. Ce sont elles qui commercent et qui s'occupent des finances.

Les Indiens Zuni forment une tribu mystérieuse. Leur culture, leur langue et leur ville sont isolées. Mais ils font partie des tribus chanceuses qui ont su résister à la fois aux immigrants européens, à la guerre américano-mexicaine et aux durs traitements qu'ils ont endurés.
 
 

1194527066_small-zuni.jpg

ZuniPotteryPeddler.jpg

071225054654181071547159.jpg

280px-Zuni-girl-with-jar2.png

Edward_S__Curtis_Collection_People_071-zuni.jpg

 

18:48 Écrit par baton paroles dans général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.